Immobilier - Pays de Fayence - 11 mai - On fait Quoi ?

23 avril 2020

IMMOBILIER - PAYS de FAYENCE

 Le confinement faisant suite à la pandémie de Covid-19 vient de précipiter le marché immobilier à un niveau proche du néant, les transactions ne pouvant se faire normalement, ni visites, ni nouvelles mises en ventes, voilà que la reprise se profile devant vous, avec beaucoup de questions, mais alors quelles sont les choses à savoir ?

Nous profitons de notre expérience de crise vue de l'intérieur de notre Agence (contacts acheteurs, vendeurs, tendances, notaires, banques, saison) pour vous donner quelques conseils bien utiles, comme le ferait un garagiste après avoir réparé votre voiture - et que vous repreniez la route.

° Je vends - Les prix vont-ils baisser ?  Sans boule de Crystal, il va être difficile d'avoir une vision sur la question. Cependant, nous avons des éléments tangibles sur lesquels nous pouvons nous appuyer. Le marché était structurellement tendu avant la crise, c'est à dire que la production de logements et le nombre de biens disponibles (au prix du marché) étaient insuffisants pour satisfaire la demande toujours croissante. Le Pays de Fayence jouit d'un emplacement de premier choix pour une population urbaine pas si lointaine (Fréjus, Mandelieu, Cannes) qui aspire encore plus aujourd'hui à avoir une certaine qualité de vie dans un environnement moins bétonné, quitte à faire le sacrifice du transport. De toute façon, ce mode de vie est inaccessible en bord de mer. Ceci n'a pas changé et ne changera pas, bien au contraire, le confinement continuera de mettre la pression sur les biens présentant certaines qualités (jardins, terrasses...).

° J'ai une maison avec jardin  - je monte le prix alors ? Pour autant, il va falloir rester prudent, certes le confinement pousse les français à bannir leur appartement en centre ville, mais la réalité économique de la crise que nous traversons vient calmer les ardeurs. L'immobilier valeur sûre, oui, mais pas à n'importe quel prix. On le voyait déjà avant le 17 mars, les biens qui n'étaient pas au prix, restaient sur le marché pendant des mois, des années, et le jardin n'y changera rien. La demande est prudente et très regardante, son pouvoir d'achat risque de s'affaiblir (chômage, baisses de revenus, peur du lendemain) et n'incite pas à l'emballement. Nous sommes en plein marché de raison.

° Les taux de crédits montent ça va coincer ? Oui les taux de crédits montent et affichent depuis 2 mois une hausse comprise entre 0,15 et 0,40 %...mais sur des taux qui restent historiquement bas malgré tout. Il faut se rappeler qu'il y à quelques années pas si lointaines, on avait des taux supérieurs à 4% sur 20 ans - aujourd'hui nous sommes autour de 1.5 %. Les restrictions de l'accès au crédit préconisées en janvier par la Banque de France (33% d'endettement pas plus), ne sont que du bon sens et pour notre part, nous n'avons pas constaté de chute des demandes (...en Pays de Fayence ) sur le premier trimestre, il maintenait un fort niveau fort du nombre de transactions.

° Que s'est-il passé pendant le confinement ? Parlons de ce que nous avons vécu dans notre agence, aucun dossier na été abandonné par nos acheteurs ou vendeurs (Nous avons environ 15 dossiers en cours) Tous les compromis en cours ont continué d'avancer presque normalement et certaines signatures ont pu se faire, il faut le dire avec la bienveillance de l'étude Madjarian-Hurstel à Fayence et celle de M° Belin à Bargemon. Ils ont été disponibles et ont mis les choses en oeuvre pour nos clients. Nous avons fait des remises de clés ! Il y a un peu de trafic au niveau des annonces en ligne avec des demandes de visites dès la fin du confinement, des compromis ont été signé par voie électronique, et des mandats ont pu se mettre en place. Ceci signifie que les projets ont été maintenu car ces actions avaient une origine antérieure au 17 mars - témoignant de la confiance en nos propositions de marché.

° Le 11 mai, je reprends ma vente comme avant ? La reprise ne sera pas instantanée et ceci pour de simples raisons. Le déconfinement n'est pas généralisé et le nombre d'acheteurs risque de ne pas être celui qui nous connaissions avant. Mais vous devez être prêts et vous placer un leader avec une proposition optimale ! 


NOS CONSEILS

- Faites le point avec votre Agent Immobilier sur le prix de votre bien. Il est important d'ajuster au mieux votre offre, la concurrence risque d'être nombreuse, et les acheteurs en position de force. Encore plus qu'hier, pour tenir compte des tendances, faites appel à lui, c'est la garantie d'avoir un retour direct sur les tendances, les acheteurs, les possibilités.

- Refaites toutes vos photos - Cela va sans dire - Si on ne vous le propose pas - Exigez-le ! Entre février et mai...la nature a bien changée et si vous voulez séduire, mettez vos plus beaux atours. Je suis persuadé que le confinement vous a permis de remettre la piscine en route, vos haies sont taillées, garage rangé...hein ?....

° La saison va être courte. ..Les mois d'hiver vont vite arriver cette année.. et la menace d'un deuxième confinement pouvant réapparaître, ne perdez pas de temps en misant sur la durée pour en sortir grandi. Une vente rapide, au juste prix en étant bien accompagné sera votre meilleure action de réussite.

Si vous souhaitez faire le point, avoir un avis de valeur, un conseil stratégique, des questions sur l'accompagnement dans votre projet, nous nous tenons à votre disposition avec toutes les mesures adaptées pour votre sécurité.

Agence CALIXTE - L'Immobilier 100% Exclusivités

1000 Route de Fréjus - 83440 FAYENCE - 

04 94 75 85 50 - contact@calixte.immo

En cliquant sur "J'accepte", vous autorisez l'utilisation de cookies afin de vous assurer une experience optimale sur ce site.

En savoir plus J'accepte